Faust at Theatre du Capitole de Toulouse

irina Reviews

1.Teodor Ilincai (Faust), Anita Hartig (Marguerite) Crédit David Herrero Theatre du Capitole de Toulouse

(...) Challenge relevé haut la main par Anita Hartig, pensionnaire des plus grandes scènes de la planète (New York, Vienne, MilanLondres, Paris, etc.). Cette cantatrice déploie un soprano de grand lyrique au timbre magnifiquement charnu et lumineux, somptueusement conduit au travers d’une ligne de chant dans laquelle la virtuosité le dispute à la musicalité et à la dynamique. Un français surprenant de justesse d’accent ainsi qu’un engagement dramatique impressionnant achèvent le portrait d’une Marguerite de niveau international. Une découverte sensationnelle! (...)

Robert Pénavayre - Classic Toulouse
separator

 

(...) La soprano roumaine possède une voix parfaitement projetée, saine et lyrique, capable de franchir sans effort la masse orchestrale. Comme peu de chanteuses aujourd'hui, elle sait camper - tant scéniquement que vocalement - la jeune fille des actes II et III et, de façon toute aussi saisissante, la tragédienne des actes IV et V. Elle resplendit dans les vocalises de l’air des bijoux et offre une incroyable intensité dramatique dans la scène de l’église et dans le finale. Ses graves, ses aigus, ses piani comme ses forte, tout est en place et, surtout, au service d’une interprétation touchante, voire bouleversante. Anita Hartig est une grande Marguerite assurément... et, disons le sans ambage, la plus éclatante révélation lyrique féminine pour nous cette saison (...)

Emmanuel Andrieu - Opera-Online

separator

Facebooktwitter
25 Jun 2016